Echanger son permis de conduire Francais pour un permis du Québec

C’est une question qui finit par se poser une fois installé au Québec, à savoir, demander l’équivalence du permis de conduire.

Pourquoi demander à échanger son permis ?
– Pour avoir une pièces d’identité officielle au Canada qui est demandée très souvent
– Pour pouvoir souscrire une assurance automobile plus simplement
– Pour faciliter l’accès à certains services (locations de camion de déménagement, inscription à Communauto etc.).
– Pour pouvoir conduire un véhicule de société

De plus il faut savoir qu’au Québec le permis de conduire est géré par la SAAQ (La Société de l’assurance automobile du Québec), et que le permis est payant et à renouveler tous les ans.

A la différence de la France, pour avoir une assurance responsabilité civile, il faut avoir le permis de conduire, alors qu’en France, c’est l’assurance habitation qui joue ce rôle.

Pour « échanger » son permis, il suffit de prendre rendez vous à la SAAQ par téléphone, et il y a généralement 15 jours de délais entre votre appel et la date du rendez-vous. Les informations pour prendre rendez vous sont disponibles sur cette page :
http://www.saaq.gouv.qc.ca/joindre/telephone/echange_permis.php

Pour les Français avec un permis Français à Montréal il faut appeler le 514 873-7620, si vous êtes ailleurs qu’à Montréal, il faut composer le 1 800 361-7620 (Québec, Canada, États Unis).

On vous demandera de vous présenter au rendez-vous munis de votre permis Français, de votre passeport, de votre permis de travail valide (d’une durée minimale d’un an, sinon vous ne pouvez pas demander le permis au Québec).

En arrivant à la SAAQ, vous devrez patienter dans la salle d’attente avec le groupe des personnes ayant rendez-vous à la même heure que vous. Vous serez appelés par heure de rendez vous, et donc, environ 15 à 20 personnes ayant rendez-vous à la même heure se lancent dans la file d’attente après l’appel. La personne à l’accueil vous demandera la raison de votre venue, vérifiera que vous avez bien rendez-vous, et vous attribuera un numéro.
Vous serez autorisé à passer dans la salle d’attente et invité à suivre les numéros appelés sur les écrans de la salle. Quand à côté de votre numéro un No de guichet s’affiche, vous devez vous y rendre.
La personne vérifiera vos documents, vous demandera de signer quelques papiers, de payer (carte de débit, chèque, ou espèces) et partira éditer votre permis provisoire (un bout de papier avec inscrit vos informations) et vous informera que vous recevrez sous 5 à 10 jours par la poste votre permis définitif (Évidemment vous récupérez votre permis Français !!!).

Concernant le règlement, le prix varie en fonction de la date de votre anniversaire, vous payez en effet le permis de date d’anniversaire en date d’anniversaire (d’où les différences de prix si vous le faîtes avec votre conjoint).

Le tarif annuel pour le permis au Québec est environ de 100$ (pour un nouveau permis), mais peut monter selon vos infractions (points d’inaptitude). En effet, au Québec on fonctionne à l’inverse d’en France, on démarre avec 0 mauvais point (points d’inaptitude qui ne doivent pas dépasser 15, sinon le permis n’est plus valide), puis chaque infraction vous donne des mauvais points (plus ou moins selon la gravité).

Vous trouverez ici le tableau des points en fonction des infractions au code de la route :
http://www.saaq.gouv.qc.ca/permis/table_points.php
Vous trouverez ici le détail des prix relatifs au permis Québécois :
http://www.saaq.gouv.qc.ca/permis/cout_permis.php
Vous trouverez ici le détail sur l’application des points :
http://www.saaq.gouv.qc.ca/permis/points_dinaptitude.php

Après avoir reçu le permis provisoire, vous retournez en salle d’attente pour être appelé à la photo quand votre numéro s’affiche à nouveau au tableau.
Attention, quand vous vous rendez à la photo, le préposé vous fait reculer devant le fond blanc, et dès que vous êtes à bonne distance, FLASH!!!! Pas le temps de prendre une belle posture, de se recoiffer ou ajuster quoi que ça soit ! Du coup on doit vraiment avoir une sale tête sur la photo prise en traitre 😉 !

Voilà, c’est terminé, après la photo, la personne vous fait signer un papier afin de reproduire votre signature sur le permis qui sera émis.

Vous n’avez plus qu’à attendre à la maison que la poste vous amène votre petite carte, et vous sentir un peu plus Canadien 🙂

Comme d’habitude, l’organisation est impeccable, bien rodée, tout se fait de manière agréable, sans stress et dans les temps (15-20 minutes en tout à partir du moment où on nous appelle, et on nous appelle à l’heure !). On se sent vraiment bien au Québec/Canada ! (même si on a pas encore de job sur place, mais ça fera l’objet d’un autre article).

Cette entrée a été publiée dans Efficacité canadienne, Installation, On a testé pour vous, Paperasse, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

4 réponses à Echanger son permis de conduire Francais pour un permis du Québec

  1. vanessa dit :

    J’ai lu que pour les travailleurs temporaires, l’échange du permis n’était pas obligatoire et que le permis international suffisait. pouvez vous me confirmer?
    merci pour l’article!
    d’avance merci

    • admin dit :

      En effet, le permis n’est pas obligatoire et le permis international suffit. Par contre il faut savoir que l’échange n’est possible que pendant les 12 mois après la date d’entrée sur le territoire, après quoi pour obtenir le permis Canadien (Québécois ici) il est nécessaire de repasser le permis. Donc, si l’hypothèse de prolonger le séjour dans le pays est possible, alors c’est une solution à envisager.
      De plus, si on envisage d’acheter une voiture (même d’occasion), il sera beaucoup plus facile de l’assurer avec un permis local qu’avec un permis étranger. Il semble qu’il ne soit pas évident de trouver un assureur qui accepte de vous prendre en charge avec un permis étranger.
      Par contre, pour la location de voitures, le permis Français ne pose aucun soucis, ça fonctionne comme si on était en vacances dans le pays, comme une simple location. Et petite remarque, si vous voulez bénéficier de l’assurance de votre carte bancaire pour une location de voiture, il vaut savoir que seul le nom gravé sur la carte est accepté comme conducteur assuré ! Dans le cas d’une carte bancaire sur un compte joint (et donc qui devrait couvrir les 2 personnes au niveau de l’assurance), si le nom du deuxième titulaire n’est pas gravé sur la carte bancaire, alors le loueur n’acceptera pas la prise en charge de l’assurance.

  2. PVT Canada dit :

    Belle article !
    Pour info il est relayé sur la page Facebook PVT Canada :
    http://www.facebook.com/PVTCanada
    🙂

  3. carrie dit :

    ayant les permis poids lourd et super lourds transport en commun comment celas se passe si je viens aux canada serais obliger de tous repasser merci de bien vouloir me renseignier car je trouve que cet un peut confues merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *