Acces à internet résidentiel – adsl, telecom telephonie à Montréal Canada

L’accès à internet au Canada, et surtout en ce qui nous concerne, à Montréal, est un domaine surprenant, auquel on ne s’attend pas forcément.

En effet, en partant de France, on a toujours le sentiment d’être « à la traine » face aux 2 géants de l’autre côté de l’atlantique, USA et Canada. Qu’on se le dise, la France avec ses triples play ADSL (voir fibre optique dans certains secteurs) autour de 30€-35€ mensuel n’est pas si mal placée, également en ce qui concerne les débits des connexions (entre 8Mbit et 15Mbit en moyenne selon les opérateurs).

En arrivant à Montréal, nous avons naturellement cherché des options équivalentes à ce que nous avions en France, à savoir, internet illimité, avec téléphonie illimitée principalement (à la limite sans la TV ça n’est pas bien grave).

En l’état ça n’est pas évident du tout, car, l’accès à internet illimité tel qu’on le connait n’existe pas ici à Montréal, ou en tout cas, pas dans les prix que nous connaissons.

De plus, nous sommes arrivés en Février 2011, date à laquelle les recommandations (lois) du CRTC entraient en vigueur, avec pour effet, en gros, d’interdire les accès à internet illimité au Canada. Ceci par une politique de prix imposée par l’opérateur historique local (Bell) qui tente (et qui n’aurait pas fait de même à sa place) de jouer de protectionnisme sur son marché via un certain lobbyisme politique déguisé en protection du consommateur… Enfin, pour cet aspect je vous laisse lire la presse sur le sujet :
http://blogues.cyberpresse.ca/brunet/2011/02/07/telechargement-illimite-ou-sont-les-limites/
http://fr.canoe.ca/techno/internet/archives/2011/02/20110208-133246.html
http://www.faistacom.com/publication/la-fin-de-l-internet-illimite-en-sursis-pendant-encore-60-jours

Comme on peut le lire, cette limitation a été la goutte d’eau qui a fait déborder le vase, engendrant des signatures de pétition en masse, un ferme opposition des internautes canadiens, venant demander une réflexion supplémentaire sur le sujet, et le retrait temporaire de la loi (qui en gros provoquait une limitation à 25Go de trafic par mois avec un abonnement coûtant au bas mot 40$ mensuel juste pour internet!). Affaire à suivre.

Personnellement, je ne suis pas contre une limitation de la consommation mensuelle, cela dit, les prix de la bande passante supplémentaire ne devrait pas être exorbitant, et le niveau de base, pas trop infime. Une limite de 250Go par mois me parait cohérente pour une offre entre 30$ et 40$ par mois. En effet, il s’agit tout d’abord des cumuls upload/download, et avec le développement de la vidéo en ligne, des services en ligne, téléphonie et visioconférence sur IP etc, ce volume ne parait pas irrationnel. En « bridant » à 250Go la formule de base, on permettrait un usage « confortable » du net, sans soucis pour les utilisateurs de base, et une prise de conscience forcée par les utilisateurs « abusifs » (évidemment ce type de limite met à mort toutes les entreprises proposant de la sauvegarde en ligne, du stockage en ligne, ou toute forme avancée de cloud computing).

Donc, pour revenir sur le sujet qui nous intéresse, voici une liste (non exhaustive) des fournisseurs d’accès à internet que vous trouverez à Montréal et plus généralement au Québec, voir, dans tout le Canada :

Bell (opérateur historique au Canada, comme France Telecom Orange en France) : http://www.bell.ca/shopping/PrsShpInt_Access.page
Videotron : http://www.videotron.com/service/services-internet/acces-internet
Radioactif : http://www.radioactif.com/forfaits_internet/index.php
telus : http://www.telus.ca ou http://www.globetrotter.net/gt/acces/hv/hv.jsp
teksavvy : http://teksavvy.com/fr/default.asp
colba : http://www.colba.net
Acanac : http://www.acanac.ca/
Montreal DSL : http://www.montreal-dsl.ca/
Vif : http://www.vif.com
Teliphone : http://www.teliphone.ca/fr/personnel/fournisseur-internet-internet-haute-vitesse-connexion-internet.html
Listing sur Google directory : http://www.google.com/Top/World/Fran%C3%A7ais/R%C3%A9gional/Am%C3%A9rique/Canada/Qu%C3%A9bec/Commerce_et_%C3%A9conomie/Informatique/Internet/Fournisseurs_d%27acc%C3%A8s/
Listing sur wikipedia : http://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_des_fournisseurs_d%27acc%C3%A8s_%C3%A0_Internet_pour_particuliers
fibrenoire (pour les entreprises) : http://www.fibrenoire.ca/fr
Listing sur toile.com : http://www.toile.com/quebec/Commerce_et_economie/Produits_et_services/Informatique_et_Internet/Internet/Fournisseurs_Internet/

Attention la plupart des prix sont entendus sur une ligne téléphonique existante (avec abonnement chez l’opérateur historique BELL) et hors taxe, pour l’adsl seul (comme le dégroupage, adsl nu), sans ligne téléphonique, il faut chercher les offres sur « ligne sèche » ou « dry loop », qui coûtent plus cher que l’adsl « normal ». La ligne sèche coûte cependant souvent moins cher que la ligne téléphonique normale, du coup ça reste intéressant!
Attention également, certains opérateurs impliquent un engagement sur la durée, d’autres pas. Certains demandent absoluement une carte de crédit (impossible à obtenir pour un immigrant Français au départ), pour d’autre, moyennant paiement préalable, tous les types de paiement sont acceptés (carte de débit, mastercard internationnale, virement etc.).

Mon choix (car madame, dans ce domaine, m’a laissé libre choix) :
Sur le conseil d’un ami déjà installé à Montréal, je me suis dirigé vers Teksavvy.

Ce qui m’a convaincu :
– La recommandation d’un ami fiable 🙂
– La transparence sur les tarifs
– La rapidité de mise à jour pour assurer la transparence, quand la loi imposant les limites de bande passante a été appliquée, aussitôt les tarifs ont été mis à jour sur le site en expliquant pourquoi et comment.
– Le numero de téléphone gratuit pour commander et joindre le support 7jours sur 7.
– La possibilité de régler avec une carte étrangère, puis par le moyen de paiement de son choix à la réception de la facture
– L’abonnement sans aucun engagement.
– Le prix, en l’etat, avec une ligne sèche, 39$ par mois pour 5Mbit en download, 800Kb en upload et 200Go de traffic mensuel.

Le coût réel de cet accès :
Pour être transparent, voici ce que nous avons du payer pour être connectés au net :
31.95 (DSL premium ligne seche) + 7.25 (bande) + (130$ modem wifi + 19.99 frais d’ouverture) + 10$ de poste (envoi modem)

Le détail de l’offre est disponible ici :
http://teksavvy.com/fr/res-internet.asp#dryloop

ARG ! Mais c’est quoi tout ça ?!

Je vous explique (et c’est pourquoi il faut bien lire tout ce que représente votre abonnement avant de commander!) le détail du coût :
Il y a en frais mensuels fixes les éléments suivant :
31,95$ / mois pour l’abonnement ADSL Premium (avec limite de traffic à 200Go / mois)
7,25$ / mois de bande*

Il y a eu en frais d’ouverture de ligne les frais suivants :
130$ pour acheter le modem wifi présenté sur la  page (oui, il est à moi je pourrais repartir avec :p )
19,99$ pour les frais d’ouverture de ligne (et ça on ne le paie qu’une seule fois).
10$ pour les frais d’envoi du modem par la poste

*Pour revenir sur les frais de bande, mais c’est ti quoi donc ?! (ça m’a inquiété cette histoire ! )
– Les frais de bande varient selon votre distance avec le standard téléphonique, et c’est une forme de redevance pour la paire cuivrée louée à BELL par laquelle transite votre ligne DSL (la ligne physique quoi).
– Les frais de bande sont estimés lors de la commande lorsque que vous appelez le fournisseur, qui pour les determiner va prendre un numero de vos voisins pour estimer la distance avec le standard/dslam et définir ce qui vous sera facturé. (Je ne retrouve plus le site qui donnait une idée des zones, mais en gros, plus vous êtes loin du centre ville et des grandes villes en général, plus le tarif de bande est haut).

Enfin, concernant l’efficacité constatée (et jusqu’ici on est agréablement surpris par la réactivité en général ici à Montréal), nous avons téléphoné le dimanche 30 Janvier pour passer commande, on nous a proposé un rendez vous pour la mise en place de la ligne le vendredi 4 Fevrier (soit moins d’une semaine après).

Le modem était également arrivé au dépot local de la poste, mais nous n’avions pas eu la notification ! Celle ci n’est arrivée que le lundi ! Donc sans nouvelle de votre modem, et si votre ligne a été installée et testée par le technicien de BELL mandaté pour l’occasion, il ne faut pas hésiter à téléphoner à votre opérateur pour savoir où est votre modem ! 😀 (enfin si vous êtes un peu pressés).

Concernant la téléphonie sur Montréal (peut être c’est pareil sur le reste du Canada, mais on ne sait pas, on a juste l’expérience ici).

Déjà, il faut savoir qu’il n’y a pas de différence entre téléphonie mobile et téléphonie fixe, appeler un portable, ou un fixe, c’est pareil, même coût.
Quand vous appelez, les deux correspondants payent la communication. On raisonne ici en « temps d’antenne », et donc, que vous appeliez, ou que vous receviez un appel, vous consommez votre « temps d’antenne » !

Evidemment, si vous souhaitez chercher un emploi et être joint localement, il vous faudra un numero local, et pour ça, soit vous payez une ligne fixe (et donc pas besoin de ligne sèche pour l’adsl), soit vous prenez un mobile (toujours pratique si on déménage dans l’année).

Notre option, c’est une ligne mobile pré payée pour être joignable, et une ligne SIP OVH pour passer les appels depuis la maison, car on ne paie pas les appels vers le Canada (entre autre) avec ce système.

Concernant les opérateurs mobiles ici, il y a plusieurs possibilités :
Telus : http://www.telus.ca
Virgin : http://www.virginmobile.ca
Rogers : http://www.rogers.ca (rogers tu me reçois? rogers! – private joke 😉 )
etc.

Je ne vais pas vous faire part de l’épluchage des offres mobiles, qui sont aussi surprenantes, mais moins loin de ce qu’on peut trouver en France (hors mis le fait qu’on paie les appels reçus !).
Nous avons choisi une carte pré payée de chez ROGERS, en achetant directement la carte SIM (9$ hors taxe) et la recharge de 100$ hors taxe, qui nous donne une ligne valide 12 mois avec 100$ de crédit communication, qui seront débité à un tarif degressif à la minute (25c les 5 premières minutes de la journée, puis 15c la minute les minutes suivantes dans la même journée). Les détails ici : http://www.rogers.com/web/content/wireless-products/plans

Avec ça, et en utilisant cette ligne principalement pour recevoir les appels, on limite le budget telecom.
On notera également que l’opérateur Telus n’utilise pas un réseau GSM, et que, votre téléphone, même débloqué ne sera pas utilisable sur leur réseau ! (c’est pourquoi nous avons pris une carte SIM chez ROGERS qui utilise la technologie GSM).

Oui, mais alors comment appeler ? 😀
Comme je l’ai dit plus haut, pour passer des appels, rester en contact avec la famille, et téléphoner au Canada, en France etc sans limite ou presque, mieux vaut donc passer par un opérateur SIP.

Etant administrateur système, spécialisé dans la gestion des serveurs, je travaille depuis plusieurs année avec les produits de la société OVH en France. Cette même société propose depuis peu des lignes « SIP » qui présente une offre très intéressante pour les Francais (et les autres hein 😉 ) qui se retrouvent à l’étranger.
J’ai simplement commandé une ligne SIP chez OVH ici http://www.ovh.com/fr/telephonie/forfaits/telephonie_sip.xml, qui coûte donc 12 euros à l’ouverture, puis 1,18 euro par mois, et vous permet d’appeler gratuitement tous les fixes en France, et 40 pays, dont, le CANADA !! 😀 (Si vous prévoyez de partir, commandez votre ligne SIP avant, car il faut envoyer par la poste des justificatifs etc…c’est plus facile depuis la France).

Nous utilisons donc ici, pour passer nos appels cette ligne qui fonctionne grâce à notre accès internet, tout simplement (comme skype ou autre, sauf que c’est avec un vrai numéro de téléphone 😀 ). On l’utilise de 2 façons, soit sur l’ordi avec un logiciel SIP gratuit (SFLphone sous linux) ou encore « ISIP » version simple sur Ipod touch, qui fait un super téléphone wifi 😉 !

Voilà, j’espère que ce petit topo telecom vous eclairera un peu sur votre équipement télécom si vous venez sur Montréal depuis la France. Je ne prétends pas tout avoir vu, il y a peut être encore de meilleures solutions, si vous en connaissez, n’hésitez pas à en parler en commentaire ! Car bien souvent on entend en arrivant ici « oula, la téléphonie et internet au Canada c’est du racket, ici on retourne à l’age de pierre ! ». Avec ces astuces vous pouvez ainsi préparer votre budget, et vous avez des solutions pour téléphoner en quasi illimité pour un budget limité 😉

Cette entrée a été publiée dans Efficacité canadienne, Installation, On a testé pour vous, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , , , , , , , , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

6 réponses à Acces à internet résidentiel – adsl, telecom telephonie à Montréal Canada

  1. tresronours dit :

    Pour faire suite à cet article, voici un email que je viens de recevoir de teksavvy (j’aime bien ces mecs là !) relativement à la récente actualité :
     »
    [La version Française suivra.]

    Dear TekSavvy Customer,

    Because of your support and participation in reaching out to the
    various MPs and the Minister of Industry we’re pleased to announce
    that the March 1st UBB implementation date has been suspended indefinitely.

    With over 460,000 signatures having been sent to Parliament Minister
    Clement and the Industry committee requested the CRTC review its
    recent decision in full, which it has obliged and are now doing.
    Until this review has occurred UBB over DSL has been completely
    shelved. Minister Clement also added they would overturn the review
    should it resemble in any way to the previous outcome!

    So, congratulations to all who’ve spoken up about this issue, you’ve
    made a huge difference. As a Canadian, today, I can honestly say it’s
    refreshing to know politicians do listen and will affect change when
    the public at large shows concern!

    Effective March 1st we are going to move forward and make changes to
    the Usage, but we’re going to make it a positive one!

    We are reinstating the Unlimited package but the 200GB package will be
    changed… to 300GB! UBB is about Internet Costs, and as a result of
    lower costs with our providers (Peer1, Lime Light, etc…), costs
    outside our relationship with companies like Bell, we are extending
    the savings on to you, the clients… Enjoy!

    PS – To view your usage or receive more details on reinstated/upgraded
    packages go to http://myworld.teksavvy.com. Please note that usage on
    the Customer Portal is currently only available to DSL users. We are
    working towards adding this option to all of our Cable users.

    [Version Française]

    Cher client TekSavvy,

    Grâce à votre soutien, votre participation et vos communications avec
    divers députés et le ministre de l’Industrie, nous sommes heureux d’annoncer que
    la date de mise en oeuvre du 1er mars de la facturation à l’utilisation a été
    suspendue indéfiniment.

    Avec plus de 460 000 signatures ayant été envoyées au Parlement,
    le ministre Clement et le comité de l’industrie ont demandé au CRTC
    de complétement réviser sa récente décision concernant la facturation à l’utilisation.
    Par conséquence, le CRTC travaille maintenant à réviser cette décision
    et la facturation à l’utilisation sur le service DSL a été complètement
    mise à l’écart jusqu’à nouvel ordre. Le ministre Clement a également ajouté
    qu’il annulera la décision révisée si elle ressemble à la précédente!

    Alors, félicitations à tous ceux qui ont appuyé la cause et ont passé le mot.
    Vous avez eu un énorme impact. Je suis heureux de constater que les politiciens
    sont à l’écoute des citoyens et sont prêts à agir!

    À compter du 1er mars, nous allons apporter des modifications à l’utilisation,
    par contre les modifications seront positives!

    Nous rétablissons le forfait illimité, de plus le forfait de 200 Go sera modifié… à 300 Go!
    La facturation à l’utilisation est axée sur le coût du service Internet et en raison
    d’une diminution de nos coûts grâce à de bonnes relations avec nos fournisseurs de
    bande passante autre que Bell, nous économisons et nous désirons vous passer ces économies…
    Alors, profitez-en!

    PS – Pour voir votre utilisation de bande passante ou en connaitre plus sur nos forfaits
    réintégrés ou mis à jour, visitez http://myworld.teksavvy.com. Veuillez noter que le calcul
    de l’utilisation de bande passante n’est présentement disponible que pour les utilisateurs
    du service DSL. Nous espérons bientôt pourvoir offrir cette fonctionnalité à
    nos utilisateurs du service de câble.
     »
    Voilà, l’info en direct, vous en savez plus, et je trouve que ce fournisseur est plutôt cool en plus d’être très efficace 😀 !

  2. tresronours dit :

    Pour faire également suite à ce message voici un petit complément d’information utile relatif à la ligne « Parlez à la carte » dont je parle dans l’article !

    Je me suis arraché les cheveux pendant un certain temps pour savoir comment interroger le répondeur ROGERS de la ligne « parlez à la carte », et même pour l’activer !

    En effet, dans le metro etc, le téléphone ne passe pas, et sans boite vocale, inutile de dire qu’on peut rater l’appel d’un employeur, qui n’a pas que ça à faire que de vous rappeler ! Donc lors de l’achat de votre carte SIM, on vous propose l’option messagerie gratuite, mais il faut l’activer, sinon impossible de vous laisser un message.

    L’information est ici :
    http://www.rogers.com/web/Rogers.portal?Ntt=Comment+puis-je+consulter+mes+messages+de+la+messagerie+vocale+du+service+Parlez+%C3%A0+la+carte%3F&N=&_nfpb=true&_pageLabel=support_results
    Allez savoir pourquoi, je ne l’ai pas trouvé pendant des jours !

    Alors je vous le dis au cas ou : Pour utiliser et activer votre boite vocale répondeur sur votre téléphone mobile « rogers », il faut APPELER VOTRE PROPRE NUMERO !! C’est tout con, mais quand on ne le sait pas, on tente tout ce qui est possible ( 123, 888, etc. ).

    Vous noterez que le fait d’écouter vos messages est également décompté de votre « temps d’antenne », et que donc, c’est payant 😉 mais au moins, ça fonctionne !
    Voilà, j’espère que ça en dépannera plus d’un, qui, arrivant avec sont téléphone GSM débloqué, restera comme moi dans l’incapacité de deviner que pour appeler la boîte vocale il faut s’appeler soit même 😉
    Bonne continuation 😉

  3. Roland dit :

    J’aimerai signaler que la solution par cable offrte par Shaw en colombe britannique fonctionne tres bien, meme si les prix sont effectivement bien au dessus de qu’on trouve en france
    merci pour cet article qui m’a fait decouvrir le sip par ovh, tres interessant les offres avec les telephones !

  4. Aude dit :

    Très bon article! J’ai 2 questions:
    -Y-a-t-il des limitations de bande passante en Europe?
    -La ligne SIP dont tu parles, on peut vraiment l’acheter de l’étranger (j’habite aussi au Québec) et appeler pour si peu cher à l’étranger? Est-ce difficile à installer? Je cherche des solutions pour diminuer le coût de mon forfait Vidéotron, c’est incoyablement cher!!!

    Merci!
    Aude

    • admin dit :

      Bonjour Aude, merci.
      – Alors, concernant la bande passante en Europe, je ne connais que les offres en France en gros, et c’est en général illimité. Grâce à l’opérateur « Free » qui a fait une grosse concurrence, les prix en France tournent environ autour de 30 euros par mois, pour une offre ADSL illimitée + Téléphonie illimitée vers les fixes + >100 chaines TV. Par exemple, à notre domicile en France, dans une toute petite ville (8000 Habitants) qui a bénéficié du dégroupage (dégroupage = Un autre opérateur que « France telecom » (comme bell au Canada) a installé son propre matériel dans le central connecté directement à son réseau national), nous avons une ADSL 12Mbit/sec en download et 1Mbit/sec en upload, bande passante illimitée. Oui pour ça le Canada semble préhistorique, entre l’accès à Internet, et le téléphone, ça fait vraiment peur ici (Montréal pour moi) ! C’est très très cher, alors que nous sommes habitués en France au tout illimité, et surtout, à ne plus rien payer depuis des années pour tous les appels sur les fixes !
      – Concernant la ligne SIP, j’ai regardé sur le site http://www.ovh.com rubrique téléphonie, et visiblement on ne peut pas encore commander de ligne SIP depuis le Canada. Par contre, la solution serait d’avoir un contact sur place qui achèterait la ligne pour toi, et ensuite tu paierais en ligne avec ta carte bancaire (mastercard/visa).

      La procédure pour commander la téléphonie chez OVH étant soumise à l’envoi d’un contrat par la poste, et à une vérification de l’adresse postale du client. En gros, OVH envoie un courrier par la poste, et il faut renvoyer le courrier signé avec pièce d’identité etc (pour se protéger des gens qui ne paieraient pas). En France la carte de « crédit » n’existe pas, et les mastercard / Visa sont en fait des cartes de débit, sur lesquelles les vendeurs ne peuvent avoir aucune garantie. C’est pour ça aussi que pour nous Francais, c’est aussi dur à comprendre qu’on ne puisse pas avoir une visa ou mastercard ici au Canada simplement 😀 Car n’importe qui de plus de 18 ans en France qui ouvre un compte bancaire peut avoir sa mastercard pour 30 euros par an, et ça fonctionne de toute façon comme une carte de débit chez nous.
      Enfin voilà en gros, j’espère que ça répond à la question.
      Concernant la difficulté à installer, en prenant la ligne SIP avec un Téléphone directement chez ovh, on branche la prise réseau, et ça marche 😀 Pour la ligne SIP il faut juste un logiciel « SOFTphone », et l’installation est expliquée sur les guides OVH :
      http://guides.ovh.com/TelFaq
      et plus spécialement ici :
      http://guides.ovh.com/TelFaqSoftphones
      Donc pour un Canadien Canadien, il faut passer par un Français (amis/famille) qui commanderait le téléphone avec la ligne SIP, et qui l’enverrai ensuite par la poste (les envois par la poste depuis la France vers le Canada sont aussi beaucoup beaucoup beaucoup moins cher que les envois du Canada vers la France).

  5. Bonjour tout le monde.
    Concernant le problème de bande passante ce fut un vrai dilemme pour moi.
    Lorsque je me suis installé à Montréal, j’avais besoin d’une connexion rapide mais surtout me permettant de télécharger de lourd et important dossier.
    Étant infographiste 3D je peux vous dire que les Go se sont vite envolés et que je me suis retrouvé avec une première facture impressionnante.
    J’ai donc décidé de faire un rapide état du marché Montréalais.
    Ayant uniquement besoin d’un fournisseur internet, j’ai mis de coté les opérateurs de grosses tailles proposant des prix intéressants uniquement pour des offres duo ou trio.
    Après mes recherches j’ai décidé de choisir B2B2C pour trois raisons
    1) Le prix, l’absence de contrat et pas de frais d’activation
    2) La qualité de leurs services et de leurs produits
    3) La quantité de Go offert dans leurs forfaits est énorme.
    Depuis 3 mois, je suis très satisfait de leurs services, rien à en redire.
    Avant de changer, je ne voulais pas entendre parler de connexion ADSL mais depuis que les petits fournisseurs proposent également des services par Câble, je pense que nous pouvons mettre de coté les Géants.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *